Une alimentation riche en Oméga 3, mais pourquoi ?

Les lipides, appelés aussi communément « graisses », entrent dans la composition de nos aliments et nous procurent de l’énergie. Les acides gras, qui constituent les unités de base des lipides, sont classés en trois familles : saturés, insaturés (certains sont dits « essentiels ») et trans. Nous allons vite comprendre pourquoi en naturopathie nous proposons une alimentation riche en Oméga 3.

Avec une alimentation de plus en plus transformée, moderne et industrialisée. La formation des acides gras trans sont obtenus après transformation industrielle des acides gras insaturés. Leur consommation est fortement déconseillée car elle augmente significativement le risque de maladies cardiovasculaires.

On retrouve les acides gras trans dans les graisses hydrogénées essentiellement dans les soupes en conserve, les pâtisseries et biscuits industriels, certaines pâtes à tarte et margarines, les biscuits apéritifs, viennoiseries, les pâtes à tartiner ou encore les barres de céréales.

N’hésitez pas si vous souhaitez un accompagnement complet sur votre mieux-être alimentaire et votre rééquilibrage alimentaire. En tant que naturopathe sur Marquette-lez-Lille, c’est possible de retrouver votre bien-être alimentaire à travers une alimentation riche en oméga 3. Offrez-vous un appel découverte pour comprendre comment je peux vous accompagner naturellement.

Les acides gras oméga 3 constituent une famille d’acides gras essentiels. C’est-à-dire qu’ils doivent être impérativement être apportés par notre alimentation. C’est principalement pour cette raison qu’une alimentation riche en Oméga 3 est recommandée.

Ils sont fabriqués par notre corps grâce à leurs précurseurs qui est l’acide alpha-linolénique (ALA) pour former l’EPA et DHA que l’on retrouve dans notre alimentation et qui sont impliqués dans de nombreuses fonctions cérébrales telles que :

  • la mémoire,
  • la vision
  • ou encore dans le développement cérébral du foetus.

Les acides gras insaturés sont ceux qu’il convient de privilégier dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

Les acides gras mono-insaturés (oméga-9) et les acides gras polyinsaturés (oméga-3 et oméga-6) ont tendance à protéger des maladies cardiovasculaires. Ils sont essentiellement présents dans les produits végétaux ou les poissons gras tels que sardine, hareng, thon ou saumon.

Les Oméga 3 sont des acides gras insaturés de la classe des lipides et sont très importants pour notre bien-être. Les oméga 3 DHA sont des constituants des cellules nerveuses et jouent un rôle important dans la structure des membranes. Ils contribuent à la transmission synaptique et interviennent également dans le développement et le fonctionnement du cerveau et de la rétine. Le DHA est plus particulièrement impliqué dans les fonctions de mémorisation. Il participe à la transmission du signal nerveux.

Alors que les acides gras saturés, retrouvés majoritairement dans les aliments d’origine animale, augmentent les taux de cholestérol-LDL, les gras insaturés diminuent ce cholestérol et réduisent du même coup le risque d’événements cardiovasculaires. Une alimentation riche en Oméga 3 offre un équilibre.

C’est avec 60% que la masse du cerveau est constitué d’acide gras et 70% d’entre eux sont des Oméga 3. C’est pour cette raison qu’une alimentation riche en oméga 3 de type EPA et DHA qui sont impliqués dans de nombreuses fonctions cérébrales telles que la mémoire et la vision ou encore dans le développement cérébral du foetus.

Les oméga 3 sont les précurseurs de substances anti-inflammatoires qui font partie de la famille des prostaglandines. L’acide eicosapentaénoïque (EPA) se transforme en PGE3 (Prostaglandines E3) dont les effets anti-inflammatoires pourraient être intéressants dans le traitement des maladies inflammatoires : arthrite, arthrose, inflammations chroniques…

une alimentation riche en Oméga 3
La naturopathie pour une alimentation équilibrée

Les lipides sont des graisses qui sont absorbées avec les aliments ou synthétisées par le foie. Les triglycérides (TG) et le cholestérol sont les lipides qui ont le plus d’importance en pathologie, mais tous les lipides sont physiologiquement importants.

Le métabolisme est l’ensemble des transformations moléculaires et énergétiques qui se déroulent de manière constante dans nos cellules. c’est un processus de dégradation et de synthèse. C’est l’ensemble des dépenses énergétique. Le métabolisme lipidique est l’ensemble des processus par lesquels chaque tissu synthétise et dégrade ses lipides structurels et fonctionnels.

  • un rôle de stockage de l’énergie. Dans ce cas les lipides sont sous forme de triglycérides, présents notamment dans les tissus adipeux ;
  • un rôle structural. Dans ce cas, ils sont sous forme de phospholipides et entrent dans la composition des membranes des cellules. Ils y jouent assurent notamment leur fluidité.
  • Le cholestérol fait également partie des lipides. Il est le précurseur des hormones stéroïdiennes (œstrogènes, testostérone, etc.).
  • Les triglycérides stockent principalement de l’énergie dans les adipocytes et les cellules musculaires.

Pour avoir une alimentation riche en Oméga 3 on pourra privilégier les aliments issus de végétaux terrestres (la noix, l’huile de colza, de soja, de lin, etc.) qui contiennent de l’ALA et d’animaux marins (les poissons gras comme le saumon, le thon, le maquereau, le hareng, la sardine et l’anchois, etc.) qui contiennent de l’EPA et du DHA.

Les oméga 3 de type DHA et EPA peuvent être apportés uniquement par l’alimentation. On les retrouve dans les huiles végétales :

  • huile de colza
  • huile de noix
  • huile de cameline
  • Les poissons gras de type maquereaux, sardines ou saumon
  • Les noix

Prendre rendez-vous avec votre naturopathe sur Marquette-lez-Lille vous permet de faire votre bien-être une priorité. N’attendez-plus pour retrouver un mieux-être intérieur